A - C

A

Analyse d'urine  ou Examen cytobactériologique des urines (ECBU)

Examen de la composition des urines qui permet de quantifier le nombre de globules rouges et de globules blancs ainsi que le nombre et la nature des germes présents pouvant être responsables d’infection urinaire.

Antibiogramme

Résultats du test effectué pour évaluer la sensibilité d’un germe à différents antibiotiques. Une fois la bactérie identifiée, un panel d’antibiotique est testé afin de déterminer leur efficacité sur celle-ci.

Anurie

Diurèse quotidienne nulle ou inférieure à 100 ml.

Anus

Extrémité distale du rectum, constituée de sphincters internes et externes. Sa principale fonction est l’évacuation des selles à l’extérieur du corps. Il joue un rôle primordial dans la continence fécale.

Autosondage

Drainage de la vessie par cathétérisme (sondage) intermittent, réalisé par le patient lui-même. On parle d’hétéro sondage, lorsque le sondage intermittent est effectué par une tierce personne (personnel soignant, famille, etc.)

AVC ou Accident vasculaire cérébral

L’accident vasculaire cérébral correspond à un arrêt brutal de la circulation sanguine au niveau du cerveau. Les AVC sont la plupart du temps dus soit à un caillot sanguin dans une artère, soit à une hémorragie consécutive à la rupture des parois d’un vaisseau. Les accidents vasculaires cérébraux engendrent souvent des séquelles. A différencier de l’AIT (accident ischémique transitoire) qui est un accident cérébral dont les symptômes parfois furtifs passent inaperçus et qui n’entraine pas de séquelles.

B

Bactérie

Organisme vivant unicellulaire présent dans tous les milieux. La plupart de ces bactéries sont inoffensives ou bénéfiques pour l’organisme. Cependant il existe de nombreuses espèces pathogènes à l'origine de beaucoup de maladies infectieuses.

Bactériurie

Présence de bactéries dans les urines constatée par l’ECBU (Examen cytobactériologique des urines).

Bandelette urinaire

Test urinaire permettant de dépister certains problèmes de santé, dont les infections des voies urinaires ou des problèmes rénaux par exemple. La bandelette urinaire réactive immergée brièvement dans l’urine est ensuite lue par le médecin ou l’infirmière qui va la comparer à une échelle colorimétrique. Selon la quantité de réactifs, elle peut permettre de déterminer le pH, de rechercher la présence dans les urines de sucre (glucose), de globules blancs (leucocytes), de nitrites, de protéines, de sang, etc. 

Bilan urodynamique ou BUD

Exploration fonctionnelle du bas appareil urinaire qui enregistre le volume, les débits (débitmètrie), les pressions (cystomanomètrie) et éventuellement les activités électriques des muscles du périnée. Cet examen nécessite la mise en place d’une sonde urinaire très fine (Ch. 8/9) dans la vessie par le méat urinaire. Le BUD permet de mieux comprendre le fonctionnement ou les dysfonctionnements de la vessie et du sphincter (muscle chargé d'assurer l'étanchéité). Cet examen se fait en ambulatoire, sans anesthésie, et est  indolore.

C

Calendrier mictionnel

Relevé journalier sur lequel sont notés l’horaire et le volume de la diurèse, l’urgence éventuelle des mictions ainsi que l’existence de fuites urinaires incontrôlées. En règle générale, ce relevé est à réaliser sur plusieurs jours consécutifs. Ce recueil de données a pour but d'étudier le plus précisément possible « le fonctionnement de la vessie » et ainsi de mieux comprendre les paramètres en cause lors de troubles urinaires. Il peut également servir à contrôler ou surveiller le résultat d'un traitement médical et/ou chirurgical ainsi que le « bon rythme » des sondages.

Cathéter sus-pubien type cystocath

Cathéter qui traverse la paroi abdominale au-dessus du pubis et qui entre dans la vessie dans le but d’assurer un écoulement continu des urines vers un collecteur. 

Cathétérisme

Introduction d’un cathéter dans un conduit naturel dans le but d’effectuer un geste diagnostique ou thérapeutique.

Charrière

Unité de mesure universelle qui désigne le diamètre des sondes. 1 charrière = 1/3 de millimètre.     La charrière est généralement associée à un code couleur international.

Cœlioscopie

Technique chirurgicale consistant à ne pratiquer des incisions pariétales (au travers de la paroi abdominale) que pour introduire un optique (raccordé à une caméra) et des instruments au travers de trocarts. Du gaz carbonique est insufflé sous pression dans le péritoine pour augmenter l’espace de travail du chirurgien.

Col de la vessie ou col vésical

Muscles situés à la jonction de la vessie et de l'urètre.

Colectomie

Ablation chirurgicale du colon

Colostomie

Abouchement chirurgical  du côlon à la paroi abdominale. On distingue les colostomies droite, gauche ou transverse. La colostomie peut être temporaire ou définitive.

Coloscopie

Examen pratiqué sous anesthésie générale, qui consiste à introduire dans l’anus jusqu’au colon, un instrument rigide munie d’une fibre optique. Il se compose d’un canal permettant le passage d’une petite pince en vue d’éventuels prélèvements de tissus, d’une caméra et d’une lumière.

Continence

Aptitude à contrôler la durée et l'écoulement des urines et des selles.

Contrôle de la vessie

Aptitude à contrôler la miction (ouverture et fermeture du sphincter).

Cystectomie

Ablation chirurgicale d’une partie (cystectomie partielle) ou de toute la vessie (cystectomie totale). Dans le traitement de certaines tumeurs, la cystectomie est étendue chez l’homme à l’ablation simultanée de la prostate, on parle alors de cystoprostatectomie et chez la femme à l’ablation de l’utérus et de la face antérieure du vagin (on parle de pelvectomie antérieure).

Cystite

Inflammation aigue ou chronique de la vessie, le plus souvent due à une infection bactérienne.

Cystographie

Radiographie de la vessie préalablement remplie de produit de contraste (Iode) et qui permet d’étudier les contours de la vessie, d’évaluer le résidu post mictionnel par un cliché après la miction et de rechercher un reflux éventuel.

Cystoscopie

Examen permettant de regarder à l'intérieur de la vessie et de l'urètre  qui se pratique en insérant sous anesthésie locale ou générale, un instrument (cystoscope) rigide ou flexible, équipé d'une fibre optique, dans l'urètre jusqu'à la vessie. Il se compose d'un canal de travail (qui permet l’introduction de pinces), d'une lumière et d'une caméra.