D - H

D

Débimétrie

Examen qui permet d’observer et d’enregistrer la qualité du jet de miction ainsi que le volume uriné en fonction de la durée de la miction. 

Défécation

Action d’aller à la selle, c’est-à-dire d’expulser les matières hors du corps par l’anus.

Détrusor

Nom donné à l’ensemble des couches musculaires de la vessie. Sa contraction permet d’obtenir une vidange complète de la vessie lors de la miction.

Diurèse

On parle de diurèse pour désigner le volume d’urine émis par les reins par unité de mesure (Diurèse journalière, diurèse horaire, etc…). La diurèse journalière normale est comprise entre 800 et 1 500 ml par 24 heures (selon la quantité d’eau absorbée).  Certaines maladies peuvent s'accompagner d'une anomalie de la diurèse. On parle alors de polyurie (diurèse supérieure à 2,5 L par jour), d’oligurie (diurèse inférieure à 500 ml par jour) ou d’anurie (diurèse nulle ou inférieure à 100 ml par jour)

Détubulisé

Segment de tube digestif prélevé en conservant sa vascularisation pour confectionner un réservoir urinaire.

Dysurie

Difficultés pour uriner. La dysurie se traduit par des signes obstructifs tels un retard mictionnel, une faiblesse du jet, la nécessité de poussées abdominales, etc…

E

 

ECBU ou Examen cytobactériologique des urines

Examen de la composition des urines qui permet de quantifier le nombre de globules rouges et de globules blancs ainsi que le nombre et la nature des germes présents pouvant être responsables d’infection urinaire.

Echographie

Examen médical qui permet d'obtenir une image vidéo des organes inspectés. L'examen se fait grâce à un appareil, l'échographe. Examen utilisé pour identifier la forme et la position des organes urinaires ainsi que d'autres organes abdominaux.

Entérocystoplastie

Intervention chirurgicale permettant de remplacer tout ou parte de la vessie à partir d’un segment de tube digestif détubulisé. La présence d’une muqueuse digestive dans les voies urinaires fait que l’on retrouve du mucus (fabriqué par le segment d’intestin) dans les urines.

Enurésie

Miction nocturne involontaire et inconsciente, chez une personne ayant dépassé l’âge de la propreté. Contrairement à l’incontinence, il s’agit de véritables mictions et qui ne surviennent que pendant le sommeil.

Episiotomie

Acte chirurgical qui  consiste à inciser le périnée au moment de l'accouchement afin de laisser passer le bébé.

Escherichia Coli

Bactérie de la famille des entérobacters (provenant du système digestif, du colon) inoffensive dans son milieu naturel mais souvent responsable d’infections urinaires lorsqu’elle se retrouve au niveau de la vessie.

Eventration Stomiale

Sortie d'une partie du contenu de l'abdomen, à travers un orifice non naturel de la paroi abdominale.  L’éventration stomiale, est la sortie de la portion d’intestin ayant servi à constituer la stomie, au travers de l’orifice d’abouchement stomial.

Fausse route

Terme utilisé pour définir la perte du trajet normal lors d’une endoscopie ou lors d’un sondage. Le risque de fausse route en sondage est réduit par l’utilisation d’une sonde de plus gros calibre (Ch. > ou = à 18)

Fécalome

Accumulation de selles  déshydratées et stagnantes dans le rectum constituant une masse dure et volumineuse. De par sa consistance et son volume, le fécalome ne peut donc plus être évacué naturellement, entrainant alors une constipation douloureuse (parfois associée à une fausse diarrhée), nécessitant alors une intervention médicameuse (ex : lavement) ou manuelle (toucher rectal) pour l’extraire. De manière générale, tout ce qui allonge la durée du transit intestinal va accroître le risque de fabriquer un fécalome (Alitement prolongé, Troubles médullaires ….)  

Fibroscopie

Technique d’endoscopie effectuée avec un endoscope souple appelé fibroscope. En urologie, la fibroscopie est réalisée sous anesthésie locale et permet d’explorer la vessie, de retirer une sonde urétérale, d’effectuer une biopsie ou de guider un sondage difficile. En digestif, elle permet d’explorer et de biopsier le tube digestif.

G

Globe vésical

Vessie distendue par une rétention d'urine pouvant être due à un obstacle sur la voie urinaire (adénome de la prostate, notamment), à un rétrécissement de l'urètre ou, à un dysfonctionnement neurologique de la vessie. Le globe vésical se traduit par une envie d'uriner non satisfaite et très douloureuse. La rétention peut être complète ou incomplète. Afin d’éviter des dysfonctionnements au niveau des reins, il faut évacuer rapidement l'urine par un drainage réalisé soit par un sondage urétral, soit en ponctionnant directement la vessie à travers la paroi abdominale et en mettant en place un cathéter sus-pubien. Il est ensuite nécessaire de traiter la cause du globe vésical

 H

Hématurie

Présence de sang dans les urines. Il existe deux types d’hématurie ; l’hématurie macroscopique et l’hématurie microscopique.

Hématurie macroscopique

Présence de sang reconnaissable à l’œil du fait de la couleur rosée, rouge ou brune des urines.

Hématurie microscopique

Urines claires avec une présence de sang uniquement détectable à l’ECBU ou sur la bandelette urinaire

Hernie stomiale

Sortie d'un organe ou d'une partie d'un organe hors de la cavité qui le contient normalement, par un orifice naturel ou accidentel. Une hernie stomiale, est la sortie accidentelle de la stomie au travers de l’orifice d’abouchement de celle-ci.

Hétéro sondage

Drainage de la vessie par cathétérisme (sondage) intermittent réalisé par un tiers. On parle d’auto sondage, lorsque le sondage intermittent est effectué par le patient lui-même. 

HRA ou Hyper réflexivité autonome

Il s’agit chez un blessé médullaire (tétraplégie ou paraplégique « haut ») d’un dérèglement du système neurovégétatif (« système nerveux autonome ») qui permet en temps normal (de façon automatique et inconsciente) de réguler un grand nombre de fonctions importantes : tension artérielle, rythme cardiaque ou respiratoire, sueur, température du corps, etc. L’hyper réflectivité autonome (HRA) entraîne tout d’un coup une augmentation de la pression artérielle qui se manifeste notamment par des maux de tête violents, une crise de transpiration, des frissons, une pilo-érection (poils et cheveux qui se hérissent). Elle est le plus souvent provoquée par une « épine irritative », c’est-à-dire un trouble en lien avec le handicap mais souvent non ressenti du fait des troubles de la sensibilité : globe vésical (vessie trop remplie, notamment en raison d’une sonde urinaire qui se bouche), sondage, infection urinaire, fissure anale ou hémorroïdes, plaie ou escarres… L’HRA nécessite un traitement d’urgence car elle peut avoir des conséquences graves du fait de la poussée d’hypertension artérielle.