O - R

O

Oligurie

Diminution du volume de la diurèse quotidienne, la diurèse est alors inférieure à 500 ml par jour.

P

Paraplégie

La paraplégie est la paralysie plus ou moins complète des deux membres inférieurs et de la partie basse du tronc, portant sur tout le territoire situé plus bas que la lésion de la moelle épinière qui la provoque. La paralysie des deux membres inférieurs est due à une compression ou à une lésion de la moelle épinière au niveau dorso lombaire.

Pathogène

Se dit d’un agent (germe, bactérie...) qui engendre la maladie. Le pouvoir pathogène d’une  bactérie est donc sa capacité à provoquer des troubles chez un hôte. Il varie selon les souches et dépend de son pouvoir invasif (capacité à se répandre dans les tissus et à y établir un/des foyers infectieux), et de son pouvoir toxicogène (capacité à produire des toxines) ainsi que de sa capacité à se reproduire.

Pathologie

Science qui a pour objet l'étude des maladies et notamment leurs causes et leurs mécanismes. Plus communément, on consiste à faire du mot « pathologie » un synonyme du mot « maladie ».

Peau péristomiale

Surface cutanée se trouvant à la  périphérie de la stomie.

Périnée

Ensemble de muscles qui soutiennent les organes génitaux entre l’anus et la vulve ou le pénis. Il est important pour la continence urinaire et anale mais aussi pour le plaisir sexuel.

Péritoine

Fine membrane, appelée séreuse, qui tapisse la cavité abdomino-pelvienne et les viscères qu’elle contient. Elle est formée de deux feuillets : le feuillet viscéral (qui adhère aux organes) et le feuillet pariétal (qui est contre la paroi de la cavité abdominale). Entre ces deux feuillets, il existe un espace qualifié de virtuel, permettant la mobilité de l’un sur l’autre.

Pollakiurie

Besoins fréquents d’uriner pour de petites quantités. Généralement le besoin d’uriner est de 4 à 5 fois le jour et de 0 à 1 fois la nuit.

Polyurie

Augmentation du volume de la diurèse avec une diurèse supérieure à 2,5 L par jour.

Polype

Croissance anormale de tissus en saillie, ou tumeur bénigne, se développant sur les muqueuses. Certains sont plats (polypes sessiles), d'autres possèdent un pied plus ou moins long (polypes pédiculés).Les polypes se retrouvent plus fréquemment sur les muqueuses du côlon, de l’intestin grêle, du rectum, de l'utérus, de la vessie et de l'estomac. La présence de nombreux polypes sur une même muqueuse s’appelle une polypose.

Prostate ou glande prostatique

Petit organe masculin essentiel à la fonction reproductrice,  qui est situé sous le col de la vessie et qui entoure l'urètre.

Prostatectomie

Ablation chirurgicale de la prostate.

Prostatite

Inflammation de la prostate

Pyélonéphrite

Infection se situant au niveau des reins le plus souvent due à une infection par les urines.

Radique

Adjectif utilisé pour qualifier un organe ou un tissus altérés suite à un traitement par radiothérapie (Ex : vessie radique).

Reflux

Remontée d'urine en sens inverse de son trajet habituel.

Reins

Organes en forme de haricots situés de chaque côté de la colonne vertébrale ; leur fonction est de filtrer les déchets du sang et de les transformer en urine.

RTUP

Abréviation de résection transurétrale de la prostate par les voies naturelles à l’aide d’un endoscope.

RTUV

Abréviation de résection transurétrale de la vessie par les voies naturelles à l’aide d’un endoscope.

Résidu post mictionnel ou RPM

Volume résiduel d’urines après une miction normale, qui peut être mesuré par échographie, sondage, etc. … Dans un fonctionnement normal, ce résidu doit être quasi nul.